Accueil > Musique > Musique

Musique et danse

Nombrer les étoiles

  • 20h30jeudi 06 Octobre 2016

Scène nationale d'Orléans

Alban Richard

  • Centre chorégraphique national de Caen en Normandie
  • Conception, chorégraphie Alban Richard
  • Musique Ballades médiévales du XIIe au XIVe siècle
  • Ensemble Alla francesca
  • Chant et vièle à archet Vivabiancaluna Biffi
  • Chant Christel Boiron
  • Chant, harpe-psaltérion, percussions Brigitte Lesne

Jeudi 6 octobre 20h30 Salle Barrault
Tarif B
Renseignements et location 02.38.62.75.30
Durée 1h30


Au cœur du fracas guerrier du Moyen Âge, le fin’amor s’inventait, cultivant l’exaltation des âmes, quand la belle désirée paraissait si loin, inatteignable. Ce moment de l’histoire des sentiments fut ciselé par trouvères et troubadours.

Dont Guillaume de Machaut, écrivant : “Même si l’on pouvait dénombrer les étoiles… ou les gouttes de pluie et celles de la mer, et les grains de sable où elle s’étend, si l’on pouvait mesurer le tour du firmament, on ne pourrait ni penser ni concevoir le grand désir que j’ai de vous voir”.
L’ensemble musical Alla francesca est spécialiste éminent de ce répertoire. Résistant à l’actuelle violence du monde, Alban Richard porte à sa rencontre la chorégraphie toute en ellipses et retenue des cinq danseurs de Nombrer les étoiles.


Musique

ALA.Ni

  • 20h30samedi 08 Octobre 2016

Scène nationale d'Orléans

En partenariat avec L’Astrolabe, scène de musiques actuelles d’Orléans

Samedi 8 octobre 20h30 - Salle Barrault
Tarif C
Renseignements et location 02.38.62.75.30
Tarif spécial à 13 € pour les abonnés de L’Astrolabe (sur présentation de leur carte d’abonnement).


Apparue sur les radars des chroniques musicales à la fin de l’année 2014, la jeune anglaise n’en est pourtant pas à son premier coup d’essai: protégée de Damon Albarn (Blur, Gorillaz…), elle est aussi styliste et choriste pendant de longues années pour Mary J. Blige ou encore Andrea Bocelli.

Portée par une voix intemporelle nous rappelant le jazz des années 20-30, ALA.Ni nous fait voyager de Broadway jusqu’aux Caraïbes et la Grenade d’où sont originaires ses parents. Écouter ALA.Ni assumant sa musique vintage, c’est se laisser transporter dans un univers hors du temps et enivrant, preuve que le style rétro a encore de beaux jours devant lui.


Musique

Les caractères de La Bruyère

  • 20h30mardi 11 Octobre 2016
  • 20h30mercredi 12 Octobre 2016
  • 20h30jeudi 13 Octobre 2016
+ horaires

Scène nationale d'Orléans

La rêveuse

Mardi 11, mercredi 12, jeudi 13 octobre 20h30 - Salle Vitez
Renseignements et location 02.38.62.75.30
Tarif C
Séances scolaires Mardi 11 octobre, jeudi 13 octobre


Ce divertissement est un parcours dans la grande galerie de portraits qu’est l’ouvrage de La Bruyère. L’auteur nous promène dans les rues et les salons de la fin du XVIIe siècle qui prennent sous sa plume des allures de jardin zoologique. Mais ces étranges animaux rôdent peut-être encore parmi nous. Derrière Iphis, Acis, Pamphile, Onuphre, Ruphin, reconnaîtrez-vous votre voisin ? Votre voisin vous reconnaîtra-t-il ?

Les pièces de caractère de Marin Marais qui ressemblent, par leurs titres évocateurs, à une galerie de portraits seront le reflet musical de ces magnifiques textes.


Musique

Vingt ans

  • 20h30mercredi 12 Octobre 2016

Scène nationale d'Orléans

Quatuor Diotima

  • Violon 1 Yun-Peng Zhao
  • Violon 2 Constance Ronzatti
  • Alto Franck Chevalier
  • Violoncelle Pierre Morlet
  • Pierre Boulez Livre pour quatuor parts Ia, Ib
  • Alexander Moosbrugger restaurer qc. (création mondiale)
  • Surprise!
  • Ludwig van Beethoven Quatuor à cordes opus 135

Mercredi 12 octobre 20h30 - Salle Barrault
Tarif C
Renseignements et location 02.38.62.75.30
Durée 1h30 environ


“20 ans pour un quatuor, c’est l’occasion d’un bilan d’étape. En regardant dans le rétroviseur, un épisode particulier s’est imposé à nous, celui du travail avec le géant qu’était Pierre Boulez. Jouer une partie de son ‘livre pour quatuor’ dans ce programme est donc indispensable pour nous, pas seulement comme un hommage, mais comme le souvenir d’un de ces moments fondateurs pour un groupe comme le nôtre.

Mais cet anniversaire, c’est aussi imaginer, rêver les 20 prochaines années. Nous avons rencontré Alexander Moosbrugger à Berlin à l’occasion d’un concert au Konzerthaus où nous jouions sa musique, et le coup de foudre fut immédiat pour ce créateur atypique, passionné par les instruments anciens, et leurs ‘tempéraments’ si particuliers.


Musique

Cinq

  • 20h30samedi 15 Octobre 2016

Scène nationale d'Orléans

Création ABCD en partenariat avec la Scène nationale d’Orléans

Samedi 15 octobre 20h30 - Salle Touchard
Renseignements et location 02.38.62.75.30
Tarif B


“Création en forme de récréation… ou de poire pour nos soifs.

Le plus souvent c’est seuls qu’ils écrivent et composent; seuls qu’ils se produisent s’accompagnant eux-mêmes: Imbert-Imbert le contrebassiste-chanteur dont la plumemétronome oscille sur fond de révolte de la nostalgie des hiers à des lendemains possiblement heureux; Nicolas Jules le ‘powête’ désobéissant qui croque à l’envi pommes, figues sucrées et raisins amers; Chloé Lacan la multiple – la diva, la farceuse, la rebelle – qui nous promène à son bon gré de ris en pleurs; Valérian Renault l’auteur exigeant pour qui l’écrit est vital et dont le cri nous est providentiel; Guilhem Valayé, enfin, le conteur, étrange troubadour de nos temps supersoniques qui nous offre le luxe d’une délicatesse assumée.


Soirées partagées

Cindy Van Acker/Cairn #1

  • 20h30mardi 18 Octobre 2016

Scène nationale d'Orléans

Soirée partagée #1

Obvie

Dialogue singulier

  • Concert rencontre entre un musicien de l’ensemble Cairn et un musicien issu des pratiques de la musique improvisée
  • Ensemble Cairn
  • Guitare Christelle Séry
  • Contrebasse Bruno Chevillon

Mardi 18 octobre 20h30 - Salle Vitez
Renseignements et location 02.38.62.75.30
Tarif C
Durée 1h30 environ


Le principe de ces soirées partagées (#1, #2 et #3), et il y en aura trois dans la saison, consiste à juxtaposer une première partie consacrée à la danse, et une deuxième partie dédiée à la rencontre musicale. Leur but est de faire se croiser les deux publics de la musique et de la danse dans une même soirée, comme pour montrer qu’ils ont à voir ensemble.

Après un solo de danse, il est question pour les deux musiciens de construire un moment musical où deux approches de la musique, l’une associée à la partition, l’autre à une exploration digitale de l’instrument, dialoguent, se répondent, voire se superposent, l’une pouvant se ressaisir de l’autre, la transformer, en faire matière à prélude et, quoi qu’il en soit à invention.


Récital

Takuya Otaki

  • 17h00dimanche 06 Novembre 2016

Scène nationale d'Orléans

En partenariat avec Orléans Concours International

  • Manuel de Falla Cuatro piezas españolas, Fantasia Baetica
  • Maurice Ohana Études d’interprétation, 1er Livre, n° 1-6
  • George Crumb Makrokosmos Book2

Dimanche 6 novembre 17h - Salle Touchard
Renseignements et location 02.38.62.75.30
Tarif B


“Consacré aux douze signes du Zodiaque, le deuxième livre du second volume des Makrokosmos de George Crumb, donné en feu d’artifice final, a révélé un véritable homme orchestre, se dressant pour frapper les cordes graves du clavier d’un à-plat de la main, y faire vibrer des verres à la façon des pianos préparés de John Cage, ou rugissant des onomatopées cabalistiques en jouant des coudes entre les touches. On ignore le signe astral de Takuya Otaki, mais le Lion lui conviendrait très bien.”
Gilles Macass

Précieux témoignage d’un grand critique musical sur l’interprétation exceptionnelle de Takuya Otaki, grand Prix du concours d’Orléans en concert de prestige au Théâtre des Bouffes du Nord.


Musique

Haendel, l'Européen

  • 20h30mardi 08 Novembre 2016

Scène nationale d'Orléans

Les Folies Françoises

  • Les Folies françoises
  • Violon, direction Patrick Cohën-Akenine
  • Clavecin Béatrice Martin
  • Violoncelle François Poly
  • Georg Friedrich Haendel
  • Airs allemands: Die ihr aus dunklen Grüften HWV208, Süsser Blumen HWV204, Meine Seele hört in Sehen HWV207, Suite pour clavecin nº 7 en sol mineur HWV 432, Cantate Mi palpita il cor HWV 132, Sonate pour violon et basse continue en ré majeur HWV371
    Airs extraits d’oratorios: Hercule – acte II – Symphonie Le Messie

Mardi 8 novembre 20h30 - Salle Barrault
Renseignements et location 02.38.62.75.30
Tarif B


Les Folies françoises et la soprano Stéphanie Varnerin retracent le parcours d’un des compositeurs baroques qui auront su incarner au mieux la synthèse entre les différents styles musicaux européens, de la suite pour clavecin à l’opéra: Georg Friedrich Haendel.

Né en 1685 (la même année que JS Bach et Domenico Scarlatti), Haendel débuta sa carrière à Hambourg. Il y composa notamment son premier opéra, avant de partir pour l’Italie en 1706, où furent écrits les airs en allemand qui ouvrent ce programme.


Compositrice en résidence

Dragons

  • 20h30jeudi 10 Novembre 2016

Scène nationale d'Orléans

Alexandra Grimal

  • Saxophone ténor, composition Alexandra Grimal
  • Guitare Nelson Veras
  • Claviers Jozef Dumoulin
  • Saxophone baryton Bo Van Der Werf
  • Batterie et musique électronique Dré Pallemaerts

Jeudi 10 novembre 20h30 - Salle Vitez
Renseignements et location 02.38.62.75.30
Tarif C
Durée 1h15


Comme mue par une soif inextinguible d’expériences, la brillante saxophoniste de l’Orchestre National de Jazz, Alexandra Grimal, multiplie les collaborations avec les grands noms du jazz international (Paul Motian, Gary Peacock, Lee Konitz, Marc Ducret, Joëlle Léandre…) et la fine fleur de la scène hexagonale actuelle (Théo Ceccaldi, Eve Risser…).

En parallèle à ces nombreuses rencontres, elle mène de front plusieurs formations ambitieuses dont le quintet Dragons, pour lequel elle a réuni autour d’elle quatre musiciens surdoués.


Musique

DakhaBrakha

  • 17h00dimanche 27 Novembre 2016

Scène nationale d'Orléans

Transe rituelle ukrainienne

  • Chant, percussions Olena Tsybulska
  • Chant, percussions, piano, accordéon Iryna Kovalenko
  • Chant, violoncelle, percussions Nina Garenetska
  • Chant, accordéon, percussions Marko Halanevych

Dimanche 27 novembre 17h - Salle Touchard
Renseignements et location 02.38.62.75.30
Tarif B
Durée 1h20


Pour les Inrocks, “Un bel envoûtement, l’hallu totale un vrai choc durable, la sensation d’avoir trouvé une musique tradi-moderne, à la fois ancestrale (les instruments, les polyphonies traditionnelles) et neuve (les rythmes de transe, l’influence du hip-hop). De la musique techno, tribale et hors du temps, aussi bonne qu’une rave dans un champ au milieu de nulle part, et au coeur de tout.”

Pour Le Monde, “Alternant sarabandes énergiques et rêveries lancinantes, Dakha Brakha définit son style comme un ‘chaos ethnique’. Rien de guerrier là-dedans, mais une ambition festive et culturelle faisant couler le fleuve Dniepr à travers les continents. Lui en tunique noire, elles en longues robes blanches, riches colliers et hauts chapeaux, versions fantasmées des coiffes cosaques. Si les polyphonies aiguisées des demoiselles s’enracinent dans l’authenticité ancestrale, rythmes et instrumentation (violoncelle, djembé, accordéon, clavier…) troublent repères et frontières pour des transes empruntées à l’Orient, à l’Afrique, à l’Inde autant qu’aux Balkans.”


Musique et danse

Aoi, Yesterday's glory is today's dream

  • 20h30mercredi 30 Novembre 2016

Scène nationale d'Orléans

  • Nôpéra d’après le livret Aoi no Ue de Zeami
  • Direction musicale Pierre Roullier
  • Mise en scène, chorégraphie Mié Coquempot
  • Interprétation Ryoko Aoki, Cyril Hernandez, Linda Edsjö et l’ensemble 2e2m (flûte, clarinette, basson, violon, alto, violoncelle)
  • Musique Noriko Baba (création avec l’aide à l’écriture d’œuvres musicales nouvelles originales)

Mercredi 30 novembre 20h30 - Salle Barrault
Renseignements et location 02.38.62.75.30
Tarif B
Durée 1h05


Écriture hybride entre Nô traditionnel, danse et musique contemporaine, Aoi, Yesterday’s glory is today’s dream est un spectacle pluridisciplinaire, qui prend appui sur le livret Aoi no Ue écrit par Zeami au XIVe siècle.

Norika Baba, la compositrice et Mié Coquempot, la metteuse en scène recontextualisent dans un monde post-punk inspiré du mouvement heta-uma ce drame qui fait résonner les questions toujours actuelles de l’amour, la compétition entre cœur et raison, la rivalité, la jalousie, l’humiliation, la vengeance et le désespoir d’une jeunesse désenchantée.


Création

Campo Santo

  • 20h30mercredi 14 Décembre 2016
  • 20h30jeudi 15 Décembre 2016
+ horaires

Scène nationale d'Orléans

Impure histoire de fantômes

Coproduction

  • Composition, conception Jérôme Combier
  • Scénographie, vidéo Pierre Nouvel
  • Assistant mise en scène Bertrand Lesca
  • Réalisateur en informatique musical – Ircam Robin Meier
  • Ingénieur du son Sébastien Naves
  • Lumières Bertrand Couderc

Mercredi 14, jeudi 15 décembre 20h30 - Salle Barrault
Renseignements et location 02.38.62.75.30
Tarif C
Durée 1h20


Campo Santo propose l’exploration d’un lieu oublié: Pyramiden, autrefois ville fleuron de la culture soviétique, cité minière septentrionale située au 78e parallèle perdue dans l’archipel norvégien du Spiztberg fut autrefois, à l’âge d’or du socialisme soviétique, l’emblème d’une organisation humaine construite autour du travail. Aujourd’hui, abandonnée, elle est synonyme d’une irréfragable destruction dont la cause est avant tout celle d’un déclin économique, la faillite d’un modèle culturel.

Campo Santo est une proposition musicale de Jérôme Combier, une proposition scénique et vidéo de Pierre Nouvel.
À la fois installation et concert, Campo Santo nous invite à questionner les ruines de nos sociétés, l’usure du temps, à partir pour le grand Nord et parcourir cette cité oubliée où Jérôme Combier et Pierre Nouvel ont passé plusieurs jours, collectant images et sons.


Compositrice en résidence

Nāga

  • 20h30vendredi 06 Janvier 2017

Scène nationale d'Orléans

Alexandra Grimal

  • Composition, saxophones ténor, soprano et sopranino, voix Alexandra Grimal
  • Voix, électronique Lynn Cassiers
  • Piano, piano préparé Benoit Delbecq
  • Fender Rhodes Jozef Dumoulin
  • Guitare électrique et soprano acoustique, voix Marc Ducret
  • Batterie Stéphane Galland
  • Guitare Nelson Veras

Vendredi 6 janvier 20h30 - Salle Barrault
Renseignements et location 02.38.62.75.30
Tarif C
Durée 1h40


Le Nāga, serpent dragon mythologique khmer, est un monstre à sept têtes. Alexandra Grimal s’est basée sur sa sculpture pour composer ce répertoire joué par sept musiciens.

Le Nāga étant aussi l’un des symboles de l’arc-en-ciel dans l’Art khmer, chaque musicien est associé à une couleur. Un jeu de cartes géantes déclenche des improvisations dirigées par l’un des membres, à chaque fois différentes selon les concerts. Le répertoire de l’ensemble, réunissant des musiciens phares de la scène jazz et musique improvisée européenne, est constitué d’une vaste suite de sept pièces, dont chaque titre s’inspire de divinités égyptiennes, d’éléments naturels et de constellations.


Musique

Jeanne Cherhal

  • 20h30samedi 07 Janvier 2017

Scène nationale d'Orléans

En solo

Samedi 7 janvier 20h30 - Salle Barrault
Renseignements et location 02.38.62.75.30
Tarif B


“En mars 2014, Jeanne Cherhal publiait son cinquième album Histoire de J., enregistré et porté à la scène par une bande de garçons dont elle dit elle-même qu’ils forment un ‘groupe idéal’. Cent concerts plus tard, on pourrait l’imaginer rassasiée, et peut-être même exsangue. La voilà qui repartirait dans sa chambre d’écriture et de composition. Sauf que non: pas du tout.

Si elle s’est déjà attelée à de nouvelles chansons, Jeanne Cherhal a décidé de repartir sur la route. En solo. Enfin: en duo. Avec son piano. C’est avec lui qu’on l’a connue en 2001; par la suite, elle a souhaité se confronter à des albums et des concerts aux arrangements toujours plus travaillés et étoffés; d’où le plaisir absolu qu’elle a ressenti en le retrouvant pendant la genèse de Histoire de J.. Plaisir qu’elle souhaite donc prolonger avec ce précieux compagnon pour un an de tournée. Seule en scène: c’est également ce qui lui fait le plus peur. Qu’importe: elle a peur, elle y va.


Création

Niwashi No Yume

  • 21h00vendredi 13 Janvier 2017

Scène nationale d'Orléans

Le Rêve du jardinier

Vendredi 13 janvier 21h - Salle Barrault
Renseignements et location 02.38.62.75.30
Tarif C ou Tarif B pour l’achat simultané de billets pour Paper Less, Paper Dress et Niwashi No Yume.


“Le duo Rhizottome fait peau neuve au Japon et agrandit son jardin. Musiques traditionnelles et créations se livrent, s’échangent, s’adaptent, volent en éclats. On y cultive racines respectives et langage commun. On y invente ensemble dans l’humus frais de l’improvisation. La couleur y pousse sur les murs comme du chiendent. Niwashi no yume, c’est ‘le rêve du jardinier’.

Si les paysages convoqués par cette musique doivent définir un territoire, alors puisse ce dernier n’exister qu’en rêve, dans un ailleurs où Orient et Occident se mêlent. Pourraient alors surgir quelques images familières. Un arbre, une peau, deux trois feuilles mortes, du vent.” Matthieu Metzger


Musique

Mozart et la clarinette

  • 20h30jeudi 19 Janvier 2017
  • 20h30vendredi 20 Janvier 2017
+ horaires

Scène nationale d'Orléans

Quatuor Diotima

  • Violon 1 Yun-Peng Zhao
  • Violon 2 Constance Ronzatti
  • Alto Franck Chevalier
  • Violoncelle Pierre Morlet
  • Clarinette Jörg Widmann
  • Jörg Widmann Quatuor n° 3 “Jagdquartett”
  • Jörg Widmann Quatuor n° 4
  • Wolfgang Amadeus Mozart Quintette avec clarinette K581

Jeudi 19, vendredi 20 janvier 20h30 - Salle Vitez
Renseignements 02.38.75.30
Tarif B


Jörg Widmann fait partie de la catégorie des compositeurs/interprètes les plus fascinants de sa génération. Bien sûr, en instrumentiste, il met toujours l’instrument au cœur de son travail de créateur: il sait, peut-être mieux que n’importe qui d’autre, le faire briller, utiliser tous ses registres, en particulier sa virtuosité.

Loin de toutes les chapelles du monde de la création musicale contemporaine, Widmann suit son propre chemin, se moquant des modes, dans une quête du son et du timbre bien souvent délaissée aujourd’hui. Les 3e (2003) et 4e quatuors (2005) montrent 2 visages opposés de son univers: alors que le 3e quatuor, en hommage à Robert Schumann, imagine une scène de chasse, le 4e quatuor se présente comme un long choral, en hommage à Bach, tout en sonorités délicates, souvent à la limite de l’audible.


Musique

Garibaldi Plop

  • 20h30samedi 11 Février 2017

Scène nationale d'Orléans

Roberto Negro

  • Piano, composition Roberto Negro
  • Violoncelle Valentin Ceccaldi
  • Batterie Sylvain Darrifourcq

Samedi 11 février 20h30 - Salle Vitez
Renseignements et location 02.38.62.75.30
Tarif C


Garibaldi Plop évoque la folle traversée de trois jeunes maquisards qui décident, en 1944, de se détacher de la brigade Garibaldi pour passer seuls les lignes ennemies et manger une bonne soupe, avant tout le monde, de l’autre côté des Alpes.

Tentative réussie, ils se font photographier douze mois plus tard, jour pour jour, lors d’un pèlerinage commémoratif de ce fol événement. Cette photographie, puissante et mystérieuse, est le point de départ d’une musique urgente d’une grande force évocatrice, et de la création vidéo d’Anaïs Blanchard qui sera présentée pour la première fois au Théâtre d’Orléans.


Musique

Deba

  • 20h30dimanche 12 Février 2017

Scène nationale d'Orléans

Chants soufis des femmes de Mayotte

  • Chœur de femmes à treize voix et percussions
  • Prix France Musique 2009 - Sélection WOMEX 2009

Dimanche 12 février 17h - Salle Touchard
Renseignements et locations
Tarif B


La saison dernière nous avions entendu et vu des derviches tourneurs de Syrie, troupe d’hommes religieux. Cette saison, nous avons tenu à montrer et faire entendre une version féminine de ces musiques singulières et irrésistiblement envoûtantes.

Imprégné de spiritualité soufie, le deba est une pratique cultuelle et culturelle, exécutée lors des mariages, du retour des pèlerins de La Mecque, des célébrations de fêtes villageoises… Les chants et danses deba sont le privilège exclusif des femmes et jeunes filles. Dans un balancement ondulé du cou, un hochement de tête à l’unisson, un frottement d’étoffes colorées, les nombreuses jeunes femmes aux parures et à la beauté saisissantes évoquent le mouvement des vagues de l’océan. Les mains aux courbes asiatiques dessinent alors autant de lignes sinueuses et imaginaires.


Musique

Londres 1700

  • 20h30jeudi 02 Mars 2017

Scène nationale d'Orléans

La Rêveuse

Création pour la Scène nationale d’Orléans

  • Direction artistique Benjamin Perrot, Florence Bolton
  • Violons Stéphan Dudermel, Olivier Briand
  • Viole de gambe Florence Bolton
  • Théorbe Benjamin Perrot
  • Clavecin Brice Sailly
  • Œuvres de Corelli, Purcell, Blow, Haendel, Geminiani, Pepusch…

Jeudi 2 mars 20h30 - Salle Vitez
Renseignements et location 02.38.62.75.30
Tarif B


Nombreux sont les musiciens étrangers qui viennent tenter leur chance à Londres au XVIIIe siècle. C’est dans cette capitale particulièrement ouverte aux influences européennes que va s’épanouir un style virtuose, passionné et flamboyant, mêlant la sensualité italienne, la virtuosité allemande et l’originalité harmonique de l’Angleterre…

La Rêveuse, ensemble attaché à la Scène nationale d’Orléans et composé de musiciens solistes, se donne pour objet de redonner vie à certaines pages de la musique instrumentale ou vocale des XVIIe et XVIIIe siècles, période foisonnante d’expériences et d’inventions artistiques de toutes sortes.


Musique

Désert rose : les strates du rythme

  • 20h30jeudi 09 Mars 2017

Scène nationale d'Orléans

Ensemble Cairn

Coproduction Scène nationale d’Orléans

  • Alexandre Lunsqui Désert rose (création, commande d’état)
  • Lucas Fagin Psychedelic
  • Luis Naón Concerto pour violoncelle (co-commandée par l’université McGill, Montréal/Canada et l’ensemble Cairn)
  • Philippe Hurel Pas à Pas

Jeudi 9 mars 20h30 - Salle Barrault
Renseignements et location 02.38.62.75.30
Tarif C
Durée 1h30 environ


L’ensemble Cairn nous invite à découvrir la jeune création d’Amérique latine, du Brésil et d’Argentine dont la création de Désert rose du compositeur brésilien Alexandre Lunsqui et la création du concerto pour violoncelle et électronique du compositeur argentin, professeur au conservatoire de Paris, Luis Naón.

S’ajoute à cette soirée, la musique de Philippe Hurel, compositeur invité du concours international de piano d’Orléans en 2012 et dont la musique est toujours d’une puissance rythmique impressionnante, énergique jusqu’au vertige.


Soirées partagées

Cindy Van Acker/Cairn #2

  • 20h30mardi 21 Mars 2017

Scène nationale d'Orléans

Soirée partagée #2

Lanx

  • Solo de danse Cindy Van Acker
  • Compagnie Greffe
  • Chorégraphie, interprétation Cindy Van Acker
  • Création sonore Mika Vainio diffusée en live par Samuel Pajand

Dialogue singulier

  • Concert rencontre entre un musicien de l’ensemble Cairn et un musicien issu des pratiques de la musique improvisée
  • Ensemble Cairn
  • Percussions Sylvain Lemêtre
  • Guitare Thomas Bonvalet

Mardi 21 mars 20h30 - Salle Vitez
Renseignements et location 02.38.62.75.30
Tarif C
Durée 1h30 environ


Les concerts de l’ensemble Cairn, associé à la Scène nationale d’Orléans, ne se plient jamais aux modèles standards. À trois reprises cette saison (#1, #2 et #3), ces musiciens contemporains partagent leur soirée avec la chorégraphe contemporaine Cindy Van Acker. Ces deux domaines d’expression ne se fréquentent pas aussi souvent qu’on pourrait croire.

Dans un minimalisme tout de clarté cristalline, le solo Lanx donne à saisir les directions d’un corps dansant, entièrement articulées aux lignes de force qui animent la globalité de l’espace. Le regard s’élargit. Des structures se révèlent, qui habituellement demeurent inaperçues.


Musique

Farces et Attrapes

  • 20h30mercredi 22 Mars 2017
  • 20h30jeudi 23 Mars 2017
+ horaires

Scène nationale d'Orléans

Jeanne Plante

Coproduction

  • Conte musical burlesque et poétique à six personnages accompagnés d’un quatuor à cordes
  • Auteure compositeure Jeanne Plante
  • Mise en scène Patrice Thibaud
  • Chanteurs comédiens Jean-Marc Bihour, Jeanne Plante
  • Quatuor à cordes en live Mathias Levy, Johan Renard, Sophie Dutoit, Miwa Rosso

Mercredi 22 mars 20h30, samedi 25 mars 17h - Salle Vitez
Renseignements et location 02.38.62.75.30
Tarif C
Séances scolaires Jeudi 23 et vendredi 24 mars
Durée 1h environ


Farces et Attrapes est un conte pour les petits et les grands, écrit en chansons et en dialogues. L’action se passe dans un royaume imaginaire, où les gens vivent en paix, mais sur lequel pèse une très ancienne malédiction: si la fille du roi n’épouse pas un prince le premier jour de l’été, le royaume sera enseveli sous les eaux.

Nous verrons comment Princesse Guimauve rompra le fil du destin pour se libérer et partir à la découverte du monde. Farces et Attrapes nous mène sur un mode ludique, musical et poétique le long d’un chemin ardu: celui de la liberté individuelle et celle des femmes en particulier.
Ponctué par des chansons simples et adaptées au jeune public, le spectacle permet également aux enfants de découvrir la beauté et la singularité d’un quatuor à cordes.


Compositrice en résidence

La Vapeur au-dessus du riz

  • 20h30jeudi 20 Avril 2017

Scène nationale d'Orléans

Alexandra Grimal

  • Conception, composition Alexandra Grimal
  • Livret Antoine Cegarra
  • Chorégraphie Chiara Taviani
  • Espace Fabienne Verdier (reproduction d’une toile de la peintre suspendue au plateau)
  • Collaboration espace, éléments plastiques Violaine Lochu
  • Ingénieure du son Céline Grangey
  • Saxophones, voix Alexandra Grimal
  • Musique électronique, voix Lynn Cassiers
  • Violon, alto, voix Théo Ceccaldi
  • Contrebasse, voix Bruno Chevillon
  • Flûtes, voix Sylvaine Hélary
  • Percussions Sylvain Lemêtre
  • Voix, objets Violaine Lochu
  • Violoncelle Atsushi Sakaï

Jeudi 20 avril 20h30 - Salle Barrault
Renseignements et location 02.38.62.75.30
Tarif C ou Tarif B pour l’achat de La Vapeur au-dessus du riz et Kimono


La vapeur au-dessus du riz est une fable, traversée par le politique. Une histoire simple, aux ramifications complexes: celles du passage d’un monde à l’autre, de l’émergence d’une pensée neuve sur l’humus de l’ancienne. Une symphonie pygmée. Une mise en acte de la mutation, de l’impermanence éternelle. C’est un opéra clandestin. Des voix, extensions naturelles et sublimes des êtres incarnés ici, surgissent entre les sons, se diffractent, se rejoignent.

La vapeur au-dessus du riz affirme, par le merveilleux, sa résolution pacifiste. L’écriture est directement inspirée par les artistes qui porteront cette œuvre sur scène. La vapeur au-dessus du riz trace un chemin d’explorations et d’expérimentations multiples, dont la structure interne est celle de la spirale ascendante des devenirs. Tout change et se transforme: les êtres, les choses, les costumes.


Musique

Kimono

  • 22h30jeudi 20 Avril 2017

Scène nationale d'Orléans

Roberto Negro

Coproduction Scène nationale d’Orléans

Jeudi 20 avril 22h30 - Salle Vitez
Renseignements et location 02.38.62.75.30
Tarif C ou Tarif B pour l’achat de La Vapeur au-dessus du riz et Kimono


“Là où le soleil se lève le premier
Où le Sakurajima chauffe les esprits sans demander permission aucune
Et les matins se couvrent de cendre et d’interrogation
Où le fugu se mange cru au risque d’en périr
Où le risque est compagnon de longue date

Là où, malgré tout, on s’allonge sous les étendues de Sakura
Les après-midi d’avril vêtues de soie
Car si la terre s’ouvre, brûle et déchante
Autant contempler avec insistance
La classe verticale d’un cerisier en fleur
Qui nous sépare du ciel en feu”


Musique et danse

La Clé

  • 20h30mercredi 10 Mai 2017
  • 20h30jeudi 11 Mai 2017
+ horaires

Scène nationale d'Orléans

Josse De Pauw

  • D’après Kagi, le roman homonyme de Junichiro Tanizaki
  • Adaptation, conception, mise en scène Josse de Pauw
  • Musique Akira Miyoshi, Kuniko Kato
  • Percussions Kuniko Kato
  • Interprétation Frieda Pittoors, Fumiyo Ikeda, Taka Shamoto
  • Voice-over Josse De Pauw
  • Chorégraphie Fumiyo Ikeda
  • Lumières, décors Herman Sorgeloos
  • Costumes Ann-Catherine Kunz
  • Spectacle en néerlandais et japonais surtitré en français

Mercredi 10, jeudi 11 mai 20h30 - Salle Barrault
Renseignements et location 02.38.62.75.30
Tarif C
Durée 1h30


Un homme et une femme lisent chacun le journal intime de l’autre ; ils sont au courant, car ils laissent délibérément traîner les clés. Au travers des journaux, ils communiquent à propos de ce qui ne doit pas être révélé au grand jour, ils se guident mutuellement dans leurs désirs cachés. Lorsque l’homme choisit un fiancé pour leur fille, ce jeune homme se retrouve progressivement mêlé à leurs fantasmes sexuels.

Empêtré dans un tissu de plus en plus dense de jalousie et d’excitation, l’homme finit par être victime d’une crise cardiaque et il meurt. Josse De Pauw fait interpréter les personnages du roman de Junichiro Tanizaki (le Vieillard, Ikuko, Toshiko et Kimura) par quatre femmes : une actrice, deux danseuses et une percussionniste.


Soirées partagées

Cindy Van Acker/Cairn #3

  • 20h30mardi 16 Mai 2017

Scène nationale d'Orléans

Obtus

  • Solo de danse Cindy Van Acker
  • Compagnie Greffe
  • Chorégraphie Cindy Van Acker
  • Interprétation Marthe Krummenacher
  • Musique Mika Vainio diffusée en live par Denis Rollet
  • Scénographie, lumières Luc Gendroz, Victor Roy, Cindy Van Acker
  • Costumes Aline Courvoisier

Dialogue singulier

  • Concert rencontre entre un musicien de l’ensemble Cairn et un musicien issu des pratiques de la musique improvisée
  • Ensemble Cairn
  • Piano Caroline Cren
  • Piano Jozef Dumoulin

Mardi 16 mai 20h30 - Salle Vitez
Renseignements et location 02.38.62.75.30
Tarif C


La troisième et dernière soirée partagée de la saison (#1, #2 et #3) réunira de nouveau les spectateurs de la danse et ceux de la musique.
Dans un minimalisme très construit que Cindy Van Acker affectionne et maîtrise parfaitement, le solo de danse Obtus tend à un duo avec la création lumineuse.

Les sensations de plan ou profondeur s’en trouvent transcendées. De sorte que la méditation gestuelle évolue dans un ailleurs, loin de la platitude des plateaux conventionnels.


Musique

Diotima, l'Ircam et la création

  • 20h30mardi 23 Mai 2017

Scène nationale d'Orléans

Quatuor Diotima

  • Violon 1 Yun-Peng Zhao
  • Violon 2 Constance Ronzatti
  • Alto Franck Chevalier
  • Violoncelle Pierre Morlet
  • Ashley Fure Quatuor avec électronique
  • Mauro Lanza Quatuor avec électronique
  • Oscar Strasnoy Ghost Stories
  • Philipp Maintz Quatuor (création mondiale)

Mardi 23 mai 20h30 - Salle Barrault
Renseignements et location 02.38.62.75.30
Tarif C


La mise en perspective de l’écoute des œuvres est depuis toujours notre but. Confronter des compositeurs de notre temps aux grands maîtres du passé constitue notre quotidien et permet au public comme aux compositeurs vivants de situer les passerelles d’une époque à l’autre.

C’est aujourd’hui une autre mise en perspective que nous vous proposons. Quatre compositeurs d’une même génération ou presque (nés entre 1970 et 1982), de nationalités et origines différentes (Allemagne, Argentine, Italie, USA) et d’esthétiques multiples mais ayant pour point commun d’avoir vécu et/ou étudié dans les deux capitales européennes de la création musicale:
Paris et Berlin.


Musique

Airs italiens

  • 20h30mardi 30 Mai 2017

Scène nationale d'Orléans

de Lully à Campra

  • Jean-Baptiste Lully La plainte italienne, Psyché 1670, 4e entrée “Les Italiens” du Ballet des Nations, Le Bourgeois Gentilhomme 1670
  • Jean-Féry Rebel Tombeau de Monsieur de Lully 1712
  • Michel Pignolet de Montéclair Cantate italienne Morte di Lucretia 1728
  • André Campra Per piacer al mio ben, Carnaval de Venise 1699, Al incanto d’un bel volto, Les Fêtes vénitiennes 1710, La Farfalla intorno ai fiori, Les Fêtes vénitiennes
  • François Couperin Sonade La Piémontaise, Les Nations 1726, La Douceur, Neuvième Concert intitulé Ritratto del Amor 1724

Mardi 30 mai 20h30 - Salle Barrault
Renseignements et location 02.38.62.75.30
Tarif B


Au XVIIe siècle, des passerelles se créent entre musique française et italienne et apportent un souffle de nouveauté dans le paysage musical français. Nourri de l’art du chant italien, né avec l’opéra au début du siècle, Giovanni Battista Lulli (Jean-Baptiste Lully) en est l’exemple parfait.

Issu d’un milieu modeste, il devient surintendant de Louis XIV, et crée un genre spécifiquement français, la Tragédie lyrique, en s’appuyant sur la vitalité et l’excellence du théâtre en France.
Il compose notamment les intermèdes musicaux de la tragédie-ballet Psyché de Molière en 1670, dont la poignante Plainte italienne qui ouvre ce programme.


Musique

Blind

  • 19h30mercredi 14 Juin 2017
  • 21h30mercredi 14 Juin 2017
  • 21h30jeudi 15 Juin 2017
  • 19h30jeudi 15 Juin 2017
+ horaires

Scène nationale d'Orléans

Erwan Keravec

  • Cornemuse, trompette à anche Erwan Keravec
  • Batterie, percussions Philippe Foch
  • Contrebasse Hélène Labarrière
  • Saxophones Raphaël Quenehen
  • Réalisation électronique Kenan Trévien

Mercredi 14, jeudi 15 juin - 19h30 et 21h30
Renseignements et location 02.38.62.75.30
Salle Vitez
Tarif unique 10 €
Durée 50 minutes


Pour notre dernier concert de la saison, une proposition ludique qui nous permettra de passer d’un coup en mode vacances. Allongé sur des fauteuils aux oreillers équipés de haut-parleurs, les yeux bandés, le public peut s’abandonner aux paysages sonores que quatre musiciens, improvisateurs chevronnés, proposent comme une expérience sensorielle intime.

“La musique n’a pas besoin des yeux, parfois ils sont même un obstacle. Il nous suffit de voir un mouvement pour appréhender le son qu’il va produire et ce dernier ne nous surprend plus. Les yeux bandés, chaque son est une surprise. Alors, nous sommes attentifs, vigilants. L’espace aussi nous semble différent. On redécouvre le lointain. Les sons proches nous semblent encore plus proches. La différence entre le lointain et le proche nous semble abyssale.


Agenda
Les 20 prochaines dates :

up down + Voir toutes les dates

Les partenaires