Retour sur le site du théâtre
  • 20h30mardi 08 Novembre 2016

Haendel, l'Européen

Scène nationale d'Orléans

Les Folies Françoises

Les Folies françoises et la soprano Stéphanie Varnerin retracent le parcours d’un des compositeurs baroques qui auront su incarner au mieux la synthèse entre les différents styles musicaux européens, de la suite pour clavecin à l’opéra: Georg Friedrich Haendel.

Né en 1685 (la même année que JS Bach et Domenico Scarlatti), Haendel débuta sa carrière à Hambourg. Il y composa notamment son premier opéra, avant de partir pour l’Italie en 1706, où furent écrits les airs en allemand qui ouvrent ce programme.

Sa période italienne fut particulièrement prolifique et ponctuée de nombreuses rencontres. À Rome, il croisa notamment Alessandro Scarlatti, son fils Domenico, ainsi que le virtuose Corelli, dont il s’inspira probablement pour l’écriture de sonates. C’est également à cette période qu’Haendel composa un très grand nombre de ses cantates, dont Mi palpita il cor. Après un bref passage par Hanovre, c’est enfin en Angleterre qu’Haendel construisit la plus grande partie de sa carrière, jusqu’à sa mort en 1759. Il y trouva le soutien de la Maison Stuart, puis surtout de la Maison de Hanovre, qui lui permit d’écrire des opéras et de nombreux oratorios, d’abord en italien, puis en anglais. Il créa la Royal Academy of Music, qui avait pour but de promouvoir l’opéra italien en Angleterre. Cette période vit ainsi la composition de certains de ses plus grands chefs-d’oeuvre, comme Le Messie, ou Hercules

> Rencontre avec les artistes à l'issue du spectacle

> Voir et écouter Les Folies françoises

> Teaser vidéo interprété par Les Folies françoises

  • Les Folies françoises
  • Violon, direction Patrick Cohën-Akenine
  • Clavecin Béatrice Martin
  • Violoncelle François Poly
  • Georg Friedrich Haendel
  • Airs allemands: Die ihr aus dunklen Grüften HWV208, Süsser Blumen HWV204, Meine Seele hört in Sehen HWV207, Suite pour clavecin nº 7 en sol mineur HWV 432, Cantate Mi palpita il cor HWV 132, Sonate pour violon et basse continue en ré majeur HWV371
    Airs extraits d’oratorios: Hercule – acte II – Symphonie Le Messie

Renseignements et location 02.38.62.75.30
Tarif B
Durée 1h30 environ
Salle Barrault