Accueil > Danse/Cirque/Perf. > Des Floraisons > saison 2020-2021

Des Floraisons

Peaux - Troisième Hymne

  • 16h30vendredi 08 Janvier 2021

la Scène nationale d'Orléans

Zoë De Sousa

En raison des conditions sanitaires actuelles, le public ne pourra pas assister aux spectacles. Malgré cela, nous avons fait le choix de maintenir ce festival à huis clos et à destination des professionnels uniquement afin de permettre aux artistes de partager leur travail.

L’envie forte de questionner l’intimité a conduit la jeune chorégraphe à interroger nos différents rapports au corps par la mise à nu des interprètes, à la fois littérale et symbolique. Sur le plateau, la lumière et le rythme délimitent un univers sensible révélant progressivement la texture de corps puissants, techniques et souples.


Découvrez le teaser du spectacle



Des Floraisons. L’envie forte de questionner l’intimité a conduit Zoë De Sousa à interroger nos différents rapports au corps par la mise à nu des interprètes, à la fois littérale et symbolique.

C’est en abordant la pratique du modèle vivant que l’expérience de se mettre à nu a soulevé l’attention de la chorégraphe Zoé de Sousa. La représentation du nu traverse l’histoire : qu’elle soit un outil politique et militant ou bien un sujet esthétique et symbolique, la figure du nu reste une constante. Aujourd’hui le corps se soumet à une pluralité de formes : il est instrumentalisé, rationalisé, capitalisé, virtualisé, idéalisé, politisé. Aussi, elle a ressenti la nécessité de renouer avec son corps et de le questionner dans son intimité. Le corps nu, c’est un état de nature et aussi un corps intime à soi. En tant qu’interprète, la mise à nu de son intimité propre reste un défi. Qu’est-ce que l’on cache et qu’est-ce que l’on dévoile sur scène ? Cette question majeure dans l’interprétation prend tout son sens dans l’effeuillage introspectif. Cette recherche de création est une mise à nu des interprètes à la fois littérale et symbolique. Pour ce faire, l’interprète doit se reconnecter à l’intimité de son corps et s’y recueillir.



Théâtre Hommes de Terre

Direction artistique, chorégraphie Zoë De Sousa
Interprétation Marie Albert, Esteban Appesseche, Morgane Bonis, Galaad Kenouillère, Pierre Lison, Lola Potiron, Salomé Rebuffat
Création sonore Philippe De Sousa
Création lumière Sophie Lepoutre
Collaboration cinématographique Michel Leray



Vendredi 8 janvier 16h30 – Salle Vitez
Durée 1h


Agenda
Les 20 prochaines dates :

up down + Voir toutes les dates

Les partenaires