Accueil > Musique > Le Tricollectif > saison 2018-2019

Tricollectif

Et tout ce qui est faisable sera fait

  • 20h30vendredi 07 Juin 2019

la Scène nationale d'Orléans

Ça tricote au théâtre !

Pour cette nouvelle expédition en bande organisée, le Grand Orchestre du Tricot ne s’associe pas à un, deux, trois, quatre ou cinq artistes mais à une compagnie théâtrale tout entière : la compagnie grenobloise, les veilleurs. Ensemble, et avec la complicité de 50 participants de la région, ils vous proposent la nouvelle création pour amateurs de la Scène nationale d'Orléans.
Ça tricote au théâtre !
pour la dernière fois de la saison.



Création pour amateurs. Musique, danse, écriture et théâtre, partage, émotion et rencontre. Ce projet collaboratif, orchestré par le Tricollectif et la compagnie de théâtre les veilleurs, place l'humain au cœur d'une expérience unique.

Après 5 années de collaborations ponctuelles entre certains membres des deux collectifs, l’envie de risquer l’union XXL s’est naturellement imposée pour tailler une création toute en démesure, à l’image de son cœur de cible : le potentiel humain. Frayant sur le terrain de prédilection des veilleurs, celui des questionnements éthiques, celui du sens et de la fragilité de notre humanisme, et nourrie du goût de l’absurde et de la virevolte du Tricollectif, cette épopée opératique promet aussi de donner toute latitude à l’intelligence collective. Dramaturgie, théâtre, langage, images, musique, jeu, temps pleins, temps morts, avant, pendant, après… seront pensés et construits avec des amateurs pour multiplier les regards, les perceptions, les ressentis sur cette chose qu’on appelle l’humanité, et pour bâtir ensemble une œuvre hors norme autour de cette réflexion : "Qu’est-ce qui s’oppose à Auschwitz dès lors que c’est faisable ? De n’importe quelle façon, n’importe quand et par n’importe qui, tout ce qui est possible est aussi faisable et tout ce qui est faisable sera fait." L’entretien de Garath, H. Müller et A. Kluge, Esprit pouvoir et castration, Paris, Éd. Théâtrales, 1997


Habitée par cette phrase percutante, dans trois villes, dans trois grands théâtres - la MC2 à Grenoble, la Scène nationale d’Orléans et le Théâtre Jean-Vilar de Vitry-sur-Seine, les artistes et les équipes des lieux sont partis à la rencontre d’habitants, avec pour objectif de créer un groupe intergéné­rationnel qui réunirait les conditions d’une mixité culturelle, sociale et de genre, dans chacune des trois villes. Après des mois de rencontres et de discussions, 60 personnes se sont en­gagées à Grenoble, 50 à Orléans et 38 à Vitry. Entre 13 et 81 ans, elles viennent de tous horizons. Ensemble, elles ont regardé notre société, notre histoire et notre avenir. Elles ont confronté leurs désaccords, et ont fait le pari de faire œuvre commune, car « c'est cette complexité qui est réjouissante, cette complexité qui nous donne notre place d’individu et nous permet de nous rencontrer. » L’enjeu a été d’œuvrer pour que la dimension artistique soit à la mesure de l’aventure humaine qu’elles ont choisie de traverser. Après des mois d’écriture, après quinze week-ends de répétition avec les ha­bitants (5 par ville), un spectacle a vu le jour, différent dans chacune des villes, puisqu’il est la traduction des discussions qui s’y sont menées. L’identité de ces créations est à l’image des interprètes réunis sur le plateau et au confluent des esthétiques des veilleurs et du Tricollectif.


-
Mise en scène Émilie Le Roux, les veilleurs [compagnie théâtrale]
Direction musicale Le Grand Orchestre du Tricollectif
Direction vocale Geneviève Burnod

Direction chorégraphique Christophe Delachaux
Assistanat à la mise en scène, coordination Fanny Duchet

Scénographie Guillaume Cousin

Création lumière Éric Marynower
Son Sébastien Bedrunes

Régie générale, son Gilles Daumas

Les veilleurs [compagnie théâtrale]
Julien Anselmino, Marie Bonnet, Élisa Violette Bernard, Fabienne Courvoisier, Didier Dugast, Dominique Laidet, Kim Laurent, Maïa Lefourn, Laetitia Le Mesle, Xavier Machault, Colin Melquiond, Jonathan Moussalli, Najib Oudghiri, Anne Rauturier, Malou Vigier

Le Tricollectif
Guillaume Aknine guitare
Théo Ceccaldi violon, mandoline
Valentin Ceccaldi violoncelle, basse
Adrien Chennebault batterie, percussions
Gabriel Lemaire saxophones, clarinettes
Robin Mercier jeu
Roberto Negro piano, claviers
Florian Satche batterie

50 participants amateurs
Cansu Al , Nadine Badier, Aboudraman Bakayoko, Boubacar Balde, Corinne Bisleau, Amandine Bizet, Éric Bourgeois, Justin Carrion, Mireille Cauchi, Virginie Chevrel, Amélie Colgan, Franck Courtois, Jennifer Davaille, Sidonie Delhomelle, Mamadou Diarra, Ibrahim Dingamtoudji, Marie Durie, Christophe Duros, Benoît Fabre, Catherine Ferrer, Mélanie Fontaine, Laure Genty, Loula Gernez, Michel Granveaud, Valérie Guibault, Geneviève Ham, Margaux Inge, Aude Jacquet, Saoussem Jellal, Isabelle Jonc, Cédric Jouin, Folco Junca, Sinaly Kone, Jean-Paul Labbé, Mireille Labrette, Adeline Legendre, Lucie Lheze, Sandrine Lhomme, Luc-André Martin, Marjolaine Martin, Christel Massonnat, Claire Nodot Kaufman, Cyril Pharisier, Muriel Pibouleau, Nadine Ramond, Martine Rapin, Jean-Hugues Rouch, Lucie Van-Brussel, Raquel Veloso, Mia Zamfir

Ce projet est coproduit par La MC2 : Maison de la culture / Scène nationale de Grenoble, Le Théâtre Jean-Vilar de Vitry-sur-Seine et la Scène nationale d’Orléans.


-
Vendredi 7 juin
20h30 - Salle Barrault
Tarifs de 10€ à 20€
Durée NC


Réservation

Agenda
Les 20 prochaines dates :

up down + Voir toutes les dates

Les partenaires