Accueil > Musique > Les Samedis > saison 2020-2021

Les Samedis/

Kepler

  • 15h00samedi 21 Novembre 2020

la Scène nationale d'Orléans

Lauréat Jazz Migration #5

Un temps suspendu lors de la saison 2019/20, l’aventure des Samedis reprend avec une proposition qui donnera une large place aux musiques du monde, tout en restant fidèle aux esthétiques qui firent les belles heures des Samedis du jazz, en partenariat avec l’Association O’Jazz. Les Samedis « nouvelle formule » englobent autant les musiques traditionnelles et savantes que les musiques des scènes émergentes, entre héritages culturels et tendances actuelles : l’occasion d’un voyage musical, cap sur l’Argentine, le Kurdistan et le Massif central. Nous écouterons également les concerts des lauréats Jazz Migration, dispositif d’accompagnement de jeunes musiciens de jazz, mais aussi les reports de ceux qui étaient prévus pour Jazz or jazz 2020. Cette proposition est complétée par trois concerts prévus par la Ville d’Orléans pour Jazz à l’Évêché.



Découvrez le groupe Kepler en live



Les Samedis. La musique du trio est à la fois savante et originale, délicate et recherchée, et surtout d’une grande évidence, malgré le jeune âge des musiciens.

On nous prive souvent d’une forme de beauté froide en opposition à un monde qui tourne toujours un peu plus vite. L’idée de ce trio est de rendre le son essentiel avec lenteur, mélodie et retenue. La stabilité apparente masque les discontinuités, les ruptures, et invite à une écoute différente.

Le groupe Kepler est un trio composé notamment des deux frères Sanchez, Maxime au piano et Adrien au saxophone ténor. Pour compléter cette fratrie, Julien Pontvianne les a rejoint au saxophone ténor et à la clarinette. Lenteur. Mélodie. Retenue. Voici la ligne de conduite des créations de ce trio épuré. Le rythme lent de leurs compositions, pourtant intensément habitées, est devenu une marque de fabrique qui laisse place à une douceur sidérante, pleine de craquelures, de micro-failles, de microdistorsions. Certes, Maxime et Adrien sont les deux frères du groupe, mais on constate aussi une lien évident entre les deux ténors, Adrien Sanchez et Julien Pontvianne. Souffle grésillant autour du son, ils jouent des unissons avec de subtils décalages et distorsions. Au piano, Maxime Sanchez a l’art de créer des atmosphères avec trois fois rien, des bouts de nuage, une ombre, une brindille, une plume d’oiseau. Il a cet art aussi, de faire entendre une pulsation swing, plus ou moins prononcée qui est en filigrane dans tout ce qu’il joue. La musique du trio est à la fois savante et originale, délicate et recherchée, et surtout d’une grande évidence, malgré le jeune âge des musiciens. Le premier album de Kepler est sorti en mars 2019.



Kepler
Saxophone ténor, clarinette Julien Pontvianne
Saxophone ténor Adrien Sanchez
Piano, clavier Maxime Sanchez



Samedi 21 novembre 15h − Hall du Théâtre
Gratuit
Durée 1h environ


Concert proposé dans le cadre de Jazz Migration, dispositif d’accompagnement de musicien.ne.s émergent.e.s de jazz et musiques improvisées porté par AJC, avec le soutien du Ministère de la Culture, de la fondation BNP Paribas, de la SACEM, de l’Adami, de la SPEDIDAM, du CNV, de la SCPP, de la SPPF, du FCM et de l’Institut Français. Ce dispositif a pour but de faciliter le repérage et l’émergence des artistes par la mise en place d’un parcours de professionnalisation.


Agenda
Les 20 prochaines dates :

up down + Voir toutes les dates

Les partenaires