Accueil > Musique > Musique > saison 2018-2019

Soirée Diotima

Quatuor Diotima #2

  • 20h30mardi 11 Décembre 2018

la Scène nationale d'Orléans

Ce deuxième rendez-vous avec le Quatuor Diotima se concentre sur des figures féminines. Dans la musique d’Alban Berg, figure emblématique de la seconde école de Vienne, la place des femmes est incontournable.



Ecoutez et découvrez le Quatuor Diotima



Musique de chambre. Ce deuxième rendez-vous avec le Quatuor Diotima se concentre sur des figures féminines et la place incontournable des femmes.

Son quatuor opus 3 est une sorte d’opéra déguisé, qui préfigure Lulu : le « cri » de la fin du 2e mouvement de son opus 3 en est la meilleure preuve. Sivan Eldar, compositrice israélienne, est une personnalité à l’étrangeté remarquable, tant sur le plan personnel que sur le plan artistique. Impossible de la rapprocher d’un style, d’une école. Mais au contraire, elle semble embrasser toute une constellation d’univers musicaux, passés par le prisme de son regard. Le Quatuor Diotima a été fasciné par sa musique à la première écoute ! Il s’agit de la création française de son quatuor à cordes. La Jeune fille et la mort est sans doute le quatuor à cordes le plus connu de l’histoire. En reprenant le thème du lied du même nom, Franz Schubert nous donne quelques clés de compréhension : le dialogue entre la mort et la si jeune fille est glaçant, terrifiant mais aussi apaisant.


-
Nos rendez-vous
Mardi 11 décembre
à l'issue du spectacle - Salle Vitez, Théâtre d'Orléans
Rencontre avec les membres du Quatuor Diotima


-
Quatuor Diotima
Violon 1 Yun-Peng Zhao
Violon 2 Constance Ronzatti
Alto Franck Chevalier
Violoncelle Pierre Morlet

Alban Berg Quatuor à cordes opus 3
Sivan Eldar Quatuor (création française)
Franz Schubert La Jeune fille et la mort


-
Mardi 11 décembre 20h30 − Salle Vitez
Tarifs de 10€ à 20€
Durée NC


Réservation

Agenda
Les 20 prochaines dates :

up down + Voir toutes les dates

Les partenaires